couple en éjaculation précoce

Le Stop and GO est-il efficace contre l’éjaculation précoce ?

Avant de vous en dire plus sur les avantages de recourir à la technique du STOP and GO, nous allons tout d’abord remettre les choses dans leur contexte. Qu’est-ce qu’une éjaculation précoce ? Une question à laquelle, il sied de répondre ici avant de parler de cette technique de STOP and GO qui a fait ses preuves pour réduire considérablement l’éjaculation précoce pour plusieurs hommes améliorant ainsi par la même occasion leurs performances au lit.

Qu’est-ce que l’éjaculation précoce ?

Selon de nombreuses études menées sur le sujet, il semblerait que la moyenne d’un rapport sexuel “normal” soit de 5 minutes. Cependant, il semblerait qu’environ 30% des hommes éjaculent entre 30 secondes et 2 minutes après l’entame de la pénétration vaginale. Ce manque d’endurance porte le terme d’éjaculation précoce à l’origine du mal être des hommes qui en sont victimes mais aussi de leurs partenaires sexuels. Pourquoi est-ce important de tenir au moins 5 minutes ? La réponse étant qu’une femme parvient à atteindre l’orgasme autour de 5 minutes quand certaines ont besoin de beaucoup plus encore de temps. Fait rare, certaines femmes atteignent l’orgasme bien avant les 5 minutes réglementaires. 

En quoi consiste la technique du STOP and GO ?

Pour faire court, la méthode de STOP and GO consiste pour l’homme à interrompre son coït avant d’atteindre sa zone dite de non retour, comprenez par là le niveau d’excitation qui une fois atteint se solde par une éjaculation.

Pour que la pratique soit empreinte de succès, l’homme doit dans un premier temps réussir à identifier la sensation de plaisir annonciateur pour lui de l’approche de son éjaculation. Une fois qu’il parvient à identifier ce moment, il serait alors plus facile de recourir à la technique de STOP and GO pour en finir avec l’éjaculation précoce.

Pendant sa pénétration vaginale, l’homme que vous êtes doit s’interrompre au bon MOMENT, à savoir peu avant l’éjaculation et marquer un “STOP”. Une fois cette étape franchie, il devra respirer lentement pour faire descendre la pression sexuelle. Une fois cela fait, il pourra alors reprendre son coït vaginale marquant ainsi le “GO” de cette expression. Toutefois, cette pratique peut s’avérer contre productive si elle n’est pas accompagnée du maintien du niveau d’excitation de la femme.

En effet, le but de recourir à la technique du STOP and GO comme arme contre l’éjaculation précoce est bien évidemment de permettre à votre partenaire d’atteindre son orgasme avant le vôtre. Cependant, si vous stoppez vos va-et-vient en elle brusquement, cela pourrait avoir pour conséquence de faire redescendre son excitation. Pour pallier à ce problème, l’homme devra continuer à alimenter le désir de la femme par une stimulation de son clitoris par exemple ou pas un cunnilingus le temps pour lui de réduire son degré d’excitation.

Comment bien utiliser le STOP and GO ?

Comme dit plus haut, le stop and go ne peut véritablement être bénéfique qu’à la condition de maintenir l’état d’excitation de votre partenaire. Car si son désir sexuel diminue, il vous faudra encore plus d’effort pour le ramener à ce niveau ce qui nécessiterait une énième interruption de coït pour éviter l’éjaculation prématurée.

couple éjaculateur précoce

Combien de fois recourir au STOP and GO pendant l’acte sexuel ?

Le recourir au STOP and GO au cours d’un rapport sexuel peut se faire autant de fois que vous le souhaitez à condition de bien l’employer. Nous recommandons aux hommes de communiquer avec leur partenaire à propos de cette pratique. La raison ici étant de préparer votre compagne à l’éventuelle brusque d’une interruption de coït dans le seul but de faire durer le plaisir sexuel pour vous deux. Une fois cela dit, la dame pourra même prendre la relève de votre pénis avec ses doigts le temps pour vous de faire descendre la pression au niveau de votre excitation. On en revient aux fondamentaux d’une relation amoureuse basée sur la confiance.

L’avis de la rédaction sur le STOP and GO !

Pour conclure, nous aimerions attirer votre attention sur un point ESSENTIEL qui vous ne devez absolument pas oublier, à savoir que le but de tout rapport sexuel est de parvenir à la jouissance aussi bien pour l’homme que pour la femme. Il est donc inutile de multiplier les “stop and go” pour prouver vos performances à votre partenaire, car une femme qui a atteint son orgasme peut être sujette à un assèchement de son vagin. En multipliant les interruptions de pénétration, vous pourrez faire descendre la pression au niveau de votre degré d’excitation et ne plus parvenir à éjaculer une fois que votre compagne aurait eu son orgasme. Utilisez donc cette pratique de stop and go avec modération tout en gardant à l’esprit que le but étant de jouir et non pas de faire durer le rapport sexuel pendant des heures.

Pour que la technique de STOP and GO soit encore plus bénéfique pour vous, vous devriez apprendre à contrôler votre respiration. En effet, une respiration trop accélérée pourrait vous contraindre à une éjaculation avant même de pouvoir vous retirer de votre partenaire. Nous en parlons dans un autre article que nous vous invitons à lire pour apprendre à maîtriser votre respiration pendant l’acte sexuel.

Maintenant que vous en savez désormais plus sur cette pratique de STOP and GO, vous pouvez désormais l’ajouter à votre arsenal de techniques pour réduire l’éjaculation prématurée au cours de vos rapports sexuels. N’hésitez pas à nous écrire pour nous faire part de votre retour après avoir essayé cette pratique. Au début, vous ne parviendrez pas forcément à maîtriser cette technique, ce qui est normal ! Nous vous encourageons à ne pas vous décourager et à continuer à la pratiquer jusqu’à ce qu’elle soit PARFAITEMENT maîtrisée.